mardi 7 février 2012

Cartes postales d'Italie












7 février 2012. À l'invitation des Grands Interprètes, Anna Caterina Antonacci donne à la Halle aux Grains un récital faisant état du répertoire vocal italien du début du XXe siècle, à l'exception de l'opéra. Les compositeurs Monteverdi et Cesti débutent ce programme avec des formes madrigaliques du XVIIe siècle dont se sont inspirés les contemporains tels Respighi, Pizzetti, Donaudy, Tosti. La soprano italienne aborde ces petites mélodies mélancoliques avec une retenue exemplaire, sans le moindre sentimentalisme. De son côté, le pianiste américain Donald Sulzen ne fait preuve dans son jeu d'aucun maniérisme. J'admire la radicale austérité de cette posture projetant la voix à nu, permettant ainsi d'apprécier toute la splendeur naturelle de son timbre. Après l'entracte, dans un registre plus léger, elle chante Cilea, Catalani, Mascagni, Refice et Hahn avec une grâce éblouissante. Le récital s'achève sur trois rappels dont une merveilleuse interprétation de "Moon river" - musique de Henri Mancini pour le film "Diamants sur canapé".

A. C. Antonacci © Pascal Victor

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire