mardi 8 novembre 2011

Méditerranée (2)

















8 novembre 2011. Dans le cœur de la chapelle de l'Hôtel-Dieu, dix-huit chanteurs du chœur de chambre Les Éléments interprètent un programme de chants sacrés méditerranéens en cinq langues : hébreu, latin, araméen, grec ancien et arabe. Sous la direction de Joël Suhubiette, le concert est donné à l'occasion de la sortie du dernier disque des Éléments(1), dans le lieu même de l'enregistrement. J'y assiste deux ans après avoir entendu ce programme dans l'immensité de la cathédrale Saint-Étienne. C'est un voyage à travers les siècles, où s'entendent notamment le Livre Vermeil de Montserrat, "Trois Répons des ténèbres du samedi saint" de Carlo Gesualdo, un extrait de "Cori Sacri" de Goffredo Petrassi. Création d’Alexandros Markeas pour les Éléments, "Trois fragments des bacchantes" est chanté en présence du compositeur. Le récital s'achève en apothéose avec l'impressionnant "Lama sabaqtani", une commande à Zad Moultaka inspirée par les Sept dernières paroles du Christ en croix. En rappel, la beauté pure et baroque du "Crucifixus" d'Antonio Lotti me touche une nouvelle fois.

(1) "Méditerranée sacrée, polyphonies anciennes et modernes"
(L'Empreinte Digitale)


J. Suhubiette © François Passerini

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire