jeudi 6 octobre 2011

La puissance spirituelle

















6 octobre 2011. Invité par le festival Toulouse les Orgues à la Cathédrale Saint-Etienne, Sigiswald Kuijken dirige les jeunes interprètes de l’Académie baroque européenne d’Ambronay dans  la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach. Également violoniste, le chef belge a confié la partie vocale à une dizaine de chanteurs en formation. Après des débuts parfois timides, l'œuvre de Bach finit par résonner de toute sa puissance spirituelle. J'y trouve l'éclat et la générosité qui manquait trop à la version de Marc Minkowski dirigeant, en avril dernier, son ensemble Les Musiciens du Louvre à la Halle aux Grains.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire