mercredi 8 juin 2011

Musique verticale















8 juin 2011. L'Américain Joseph Swensen dirige l'Orchestre national du Capitole de Toulouse à la Halle aux Grains, avec Emmanuel Pahud dans le concerto pour flûte du compositeur danois Carl Nielsen. Cette partition d'une liberté insensée est servie par le prodigieux soliste qui dialogue avec les instruments de l'orchestre dans le partage et le plaisir. Le chef s'attaque ensuite à la huitième symphonie d'Anton Bruckner, œuvre monumentale en quatre mouvements, conçue comme une cathédrale. Je réalise qu'il ne dirige pas les musiciens, il se contente de battre la mesure, les yeux fermés, le corps immobile, perméable à la musique. Le temps passe longuement, interminable face à l'extrême lenteur des fondations de l'édifice. Le chef est finalement traversé par quelques soubresauts, je l'observe entrer dans une sorte de transe, comme transporté enfin par la force spirituelle de la musique dans un ascension majestueuse.


J. Swensen © Jean-Baptiste Millot

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire